Souvent magnifiquement conservée dans les maisons de maître, la fenêtre en baie (ou ‘bow-window’ en anglais) se remarque de l’intérieur comme de l’extérieur. Quelle est l’origine de cette perle architecturale ? Comment l’intégrer dans votre intérieur ? Apprenez-en plus dans cet article.

Une brève page de l’Histoire

Son origine remonte à quelques siècles d’ici : la fenêtre en baie était alors appelée oriel. Elle pouvait présenter différentes formes (deux à six faces) et être plutôt rectangulaire ou arquée. Selon l’usage, on y intercalait un lit (comme une alcôve) ou on fermait la pièce pour en faire un balcon. C’est au dix-neuvième siècle qu’elle est fortement utilisée dans le style néogothique, notamment en Grande-Bretagne. De nombreux modèles d’époque font même parfois la réputation de certains quartiers comme les Balcons de la Valette à Malte.

fenêtre en baie néogothique

Pour les amateurs d’un faste authentique…

C’est en effet dans de belles maisons de maître que la bow-window dégage toute sa splendeur. Elle séduit pour plusieurs raisons évidentes : elle permet d’admirer la vue depuis l’intérieur, de gagner de la place et d’illuminer votre salon ou votre salle à manger. Il n’est pas rare d’y aménager une banquette (avec un rangement dessous) pour s’installer et rêvasser, un livre à la main. La fenêtre en baie est synonyme de confort et de chaleur. Rares sont les personnes à ne pas être charmées en pénétrant dans la pièce.

fenêtre en baie confort

… ou d’un design contemporain !

Sachez que ce dispositif est loin d’être désuet. Il peut être interprété de manière classique avec des meubles plus branchés. Mais il est également possible de laisser libre cours à son imagination et de réaliser les envies les plus folles comme vous pouvez le constater dans cette maison moderne où l’encadrement est si bien pensé. Vous pouvez toujours vous y détendre et profiter de l’extérieur sans quitter les lieux !

fenêtre en baie moderne