Nous sommes à nouveau arrivés à l’époque de l’année durant laquelle la Berce du Caucase entame sa floraison, qui dure jusque fin juillet. Sous ses airs inoffensifs, cette plante à fleurs blanches peut causer de graves brûlures en cas de contact. Voici les bonnes pratiques à suivre si vous êtes entré en contact avec la plante.

La Berce du Caucase et ses dangers de brûlures

La Berce du Cause pousse principalement le long des chemins, dans les prés ou dans les parcs. En raison de sa taille pouvant atteindre quatre mètres, les risques que vos enfants entrent en contact avec celle-ci sont plutôt élevés. Sa tige et les poils qui la recouvrent sont les parties les plus dangereuses de la plante. Entrer en contact avec celles-ci peut s’avérer douloureux.

 

La substance toxique sécrétée par la plante rend votre peau hypersensible au soleil. Vous risquez ainsi de développer des petites, voire de grosses cloques semblables à celles causées par des brûlures par le feu. Ces brûlures guérissent après une à deux semaines, mais laissent néanmoins des tâches sur la peau résultant d’une surpigmentation.

 

Que faire si vous êtes entré en contact avec la Berce ?

Vous avez touché un plant de Berce ou l’un de vos enfants souffre de maux cutanés ? Voici comment procéder :

 

  • Lavez la peau avec de l’eau savonnée. SI cela ne fonctionne pas, couvrez immédiatement la zone touchée.
  • Éloignez-vous directement du soleil et restez à l’ombre pendant une semaine.
  • Ne touchez pas la sève collée à votre peau.
  • Vous avez de la sève dans les yeux ? Rincez-les abondamment à l’eau sans attendre et appelez votre médecin.
  • En cas de brûlures conséquentes, appliquez de la pommade contre les brûlures et demandez conseil à un médecin.
  • Vous avez ingéré de la sève par la bouche ? Dirigez-vous aux urgences de l’hôpital le plus proche. Les dangers sont bel et bien réels.

 

Que faire avec les animaux ?

Les animaux aussi peuvent être sérieusement brûlés par la Berce. Comme pour les humains, rincez d’abord votre animal de compagnie à l’eau et contactez ensuite votre vétérinaire si nécessaire.