Le plus haut bâtiment de Chine se situe dans la métropole de Shanghai. La Shanghai Tower compte 127 étages et est haute de 632 mètres. Mais les dimensions de cette tour ne sont pas sa seule particularité. Son design révolutionnaire est tout aussi extraordinaire. Avec ce projet, l’architecte Arthur Gensler a créé un véritable régal pour les yeux.

L’urbanisme vertical en pratique

La Shanghai Tower n’est ouverte que depuis un an, mais figure déjà sur plusieurs listes de bâtiments innovants et époustouflants. La tour abrite de nombreux bureaux, des commerces, des espaces de séminaire ainsi qu’un hôtel de luxe. Un panorama, le plus haut de la planète, est juché au sommet de la tour. Enfin, un tiers du bâtiment est aménagé en espace vert, ce qui le rend beaucoup plus écologique que le reste des gratte-ciels aux alentours.

Contre les forces de la nature

La forme unique du bâtiment n’a pas été choisie pour des raisons purement esthétiques. Elle lui permet en réalité de résister aux forces destructrices de la nature. Son dessin asymétrique et les coins arrondis le protègent mieux des typhons qui frappent régulièrement la ville. Grâce aux nombreux tests en soufflerie que le concept a effectués dans un laboratoire canadien, la Shanghai Tower supporte 24 fois mieux le vent. Sa structure légère a augmenté le prix final de 58 millions de dollars, pour arriver à un total ‘raisonnable’ de 2,1 milliards d’euros.

Vous désirez en savoir plus ? Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur le blog d’Arthur Gensler.