Orchestrée par la Federatie Vrije Beroepen, une étude des professions libérales a démontré notamment une augmentation de 22 % des personnes exerçant le métier d’architecte entre 2004 et 2014. Les chiffres intéressants de l’enquête révèlent également qu’autant de femmes que d’hommes travaillent dans ce secteur : une bonne nouvelle pour l’égalité des sexes !

métier d’architecte

Bilan principal des prestataires

Tout d’abord, il faut savoir qu’un indépendant sur quatre exerce une profession libérale. Au sein de ce secteur, les services intellectuels (comme les architectes, les avocats, les médecins, les pharmaciens…) ont connu une augmentation de 147,33 % de prestataires en 10 ans. À l’instar de cette tendance positive, les architectes sont aussi plus nombreux : 21,72% de plus sur la même période (de 13751 à 16737).

La majorité des indépendants ont entre 45 et 55 ans. Pour les professions libérales, l’âge moyen se situe un peu plus bas (entre 35 et 45 ans). Le métier d’architecte prend quant à lui un véritable coup de jeune, puisque la plupart des professionnels du secteur de la construction ont entre 25 et 35 ans.

L’écart entre les hommes et les femmes s’efface progressivement

métier d’architecteActuellement, l’ensemble des professions libérales compte 56,32 % d’hommes et 43,68 % de femmes. Dans le métier d’architecte, plus d’un tiers sont des femmes. En ce qui concerne les starters, l’étude permet d’observer que pour la troisième année consécutive, les femmes l’emportent légèrement dans les professions libérales (51,82 % contre 48,18 % d’hommes). Parmi les stagiaires architectes inscrits en 2015, le résultat est même ex aequo (441 femmes et 446 hommes).

Que nous réserve l’avenir

Concentrons-nous enfin sur l’embauche. L’enquête indique que 35,22 % en plus d’emploi a été créé dans l’ensemble des professions libérales entre 2004 et 2014. Mais sur les cinq dernières années, le secteur de la construction connaît malheureusement une diminution de 4,92 %. Malgré l’augmentation d’un cinquième du nombre d’architectes exerçant le métier, cela ne signifie pas pour autant que la même proportion a été constatée dans le nombre de bâtiments réalisés. En 2004, les nouvelles constructions s’élèvent à plus de 50 000 mais en 2011 elles ont chuté à un moins de 44 500 pour remonter à environ 54 500 en 2014. Au total, c’est une augmentation de 4 % en 10 ans.

Même si l’offre et la demande n’est pas tout à fait équilibrée, le métier d’architecte a encore de beaux jours devant lui !