En été, les températures atteignent souvent des sommets, alors qu’en hiver, il peut faire extrêmement froid. En Belgique, un chauffage adapté s’avère donc indispensable. Mais est-il possible d’utiliser une installation de chauffage comme unité d’air conditionné ? Un tel système intégré représente-t-il un bon investissement ?

Pompe à chaleur air-air

Une installation de chauffage n’est pas l’autre. Il en existe plusieurs sortes : chaudières à condensation au gaz ou au mazout, installations électriques, boilers solaires, pompes à chaleur… Une pompe à chaleur air-air est un système qui puise la chaleur dans l’air extérieur et l’utilise pour chauffer la maison. Elle forme une solution de base idéale pour chauffer et rafraichir l’intérieur.

En fonction de la température extérieure, une telle pompe à chaleur fournit deux à quatre fois plus d’énergie que l’appareil en a besoin pour fonctionner. Étant donné qu’elle déplace la chaleur au lieu d’en produire, il s’agit d’une façon très économique de chauffer. Par rapport à d’autres systèmes, vous pouvez réaliser de sacrées économies sur votre facture d’énergie.

Quand chauffage et climatisation vont de pair

En été, le processus d’une pompe à chaleur air-air peut être inversé. Une telle pompe réversible fonctionne aussi comme un système d’air conditionné. Elle transporte alors la chaleur intérieure vers l’extérieur. Le liquide de refroidissement dans le circuit s’écoule dans l’autre direction. L’évaporateur devient alors le condenseur et évacue la chaleur intérieure.

Un appareil qui combine chauffage et climatisation ?

Une telle combinaison est-elle intéressante ?

Voici les avantages d’un système combinant chauffage et climatisation :

  • Vous n’avez pas besoin de deux installations distinctes.
  • Il est facile à installer et compact. Une pompe à chaleur air-air peut être installée à l’intérieur comme à l’extérieur. Vous pouvez opter pour un modèle mural, au sol – avec chaleur rayonnante – ou au plafond.
  • C’est une façon économe en énergie de rafraichir un espace lors de journées chaudes. Ainsi, vous pouvez profiter des avantages d’un climatiseur sans devoir recourir à une installation énergivore.

L’inconvénient d’un tel système, c’est que le rendement diminue considérablement lorsqu’il fait froid dehors. Une pompe à chaleur sol-eau ou tout autre système qui refroidit passivement présente à ce moment un rendement plus élevé. Une pompe à chaleur recourt en effet à la fraicheur naturelle du sous-sol. De plus, elle n’a besoin que d’une pompe de circulation – et donc pas de compresseur.