Peter Wauters (50) est installateur de gaz pour le chauffage central et les installations sanitaires. Il travaille en partenariat avec Primagaz pour le placement de leurs installations de propane. Dans sa maison privée à Asse, M. Wauters a choisi de remplacer sa chaudière à mazout et de passer au gaz propane.

De la chaudière à mazout au gaz propane

iMaison: Vous habitez depuis quelques années dans une maison récente et vous avez choisi le gaz propane. Pourquoi?

Peter Wauters: “J’avais d’abord choisi de chauffer au mazout, mais je suis ensuite passé au gaz. Ma chaudière à mazout a dû être remplacée et j’ai trouvé que le gaz était un choix plus responsable pour l’environnement et plus facile d’entretien. Cependant, il m’était impossible de me raccorder au gaz naturel. Pour alimenter ma maison en gaz naturel, la conduite de gaz de ma rue devait être étirée de 29 mètres supplémentaires. Cela coûtait 2.500 euros, ce que je trouvais trop cher. Le gaz propane s’imposait alors en toute logique.”

iMaison: A-t-il été facile de placer la nouvelle installation de gaz? 

Peter Wauters: “J’ai fait des travaux de terrassement pour amener les conduites de gaz à l’intérieur de la maison, ce qui aurait été la même chose avec une installation au gaz naturel. Je suis installateur de gaz, je les ai donc installées moi-même. J’ai par ailleurs choisi d’installer une citerne à gaz hors sol, et c’est Primagaz qui s’en est chargé.”

iMaison: Utilisez-vous moins d’énergie qu’auparavant? 

Peter Wauters: “J’utilise le gaz propane pour me chauffer, pour l’eau chaude sanitaire et pour cuisiner. Etant donné que l’installation n’est en service que depuis deux semaines, je n’ai aucune idée du montant des coûts en énergie. Mais je sais que cela dépend de l’utilisateur. Si vous voulez que la température de votre maison soit à 30°C tous les jours de l’année, cela vous coûtera évidemment assez cher. Pour faire des économies d’énergie, j’ai choisi une chaudière à condensation. J’économise ainsi de 10 à 15% d’énergie. C’est aussi ce que je conseille à mes clients.”

Citerne à gaz: les avantages

iMaison: Comment faut-il entretenir la citerne?

Peter Wauters: “La citerne à propane ne demande que peu d’entretien, et c’est la compagnie de gaz qui s’en charge. Le chauffeur qui livre le gaz devra effectuer un contrôle visuel de la citerne et un contrôle approfondi tous les 5 ans. Mais si, en tant qu’utilisateur, vous remarquez quelque chose de suspect, vous devez naturellement le signaler à la compagnie de gaz.”

iMaison: La citerne à gaz vous gêne-t-elle? 

Peter Wauters: “Avec le gaz naturel vous n’avez qu’un compteur dans l’armoire, tandis que, tout comme pour le mazout, le gaz propane doit être stocké. Beaucoup de personnes trouvent qu’une citerne à gaz dans le jardin est gênante, tandis que personne ne bronche pour les millions de panneaux solaires qui envahissent les toits. Mais n’est-ce pas tout aussi encombrant qu’une petite citerne dans le jardin? Ma citerne se trouve à l’avant de ma maison, au bout de mon allée. Je ne trouve pas ça gênant du tout. Avant, il y avait une citerne à mazout qui faisait le double, et elle ne m’a jamais gêné non plus. Mon voisin a un toit rempli de panneaux solaires, ce que je trouve personnellement moins esthétique qu’une citerne à gaz.”

Remplacer sa chaudière à mazout par une citerne à gaz : les avantages

iMaison: Avez-vous des conseils pour ceux qui, tout comme vous, souhaitent passer au propane?

Peter Wauters: “Le propane est la solution idéale pour les personnes qui sont trop éloignées du raccordement au gaz naturel. Le gaz propane est plus écologique que le mazout, et une chaudière à gaz doit être nettoyée moins souvent qu’une chaudière à mazout, qui demande un entretien annuel. Le propane est donc facile d’entretien et d’utilisation. Certaines personnes se disent effrayées par le prix du gaz propane, mais je trouve cela injustifié. Avec le gaz naturel, vous devez également payer un loyer pour le compteur et pour l’utilisation du gaz naturel. Vous devez dès lors tenir compte de la valeur énergétique du gaz naturel, qui n’est pas aussi élevée que celle du butane ou du propane. Avec un litre de gaz propane, vous générez plus de chaleur qu’avec un litre de gaz naturel. En fin de compte, avec le gaz propane, vous économisez et c’est plus écologique, ce qui reste  un facteur des plus convainquant.”