Le 26 février, Batibouw sera de retour. Pendant une semaine, toutes les personnes intéressées par la rénovation ou la construction se donneront rendez-vous pour visiter le célèbre salon du bâtiment, de la rénovation et de l’aménagement intérieur. L’édition 2015 mettra à l’honneur trois thématiques : « Start to renovate », la construction à moindre coût et la maison digitale. Si vous êtes curieux de savoir ce que ces thèmes réservent, lisez-en plus !

« Start to renovate » Batibouw 2015 et l’efficacité énergétique

Un des premiers piliers de Batibouw est la rénovation. Ce n’est pas étonnant si l’on observe la place actuelle de celle-ci par rapport à la construction. Alors qu’auparavant les Belges souhaitaient construire en masse, le manque de terrains disponibles actuellement les amène à envisager des projets de rénovations. Ce ne sont pas uniquement les prix d’achat plus bas qui les attirent, mais aussi le montant de la TVA et les nombreuses primes à la rénovation.

Le bâti ancien possède un grand potentiel d’économie d’énergie. Surtout si l’on aborde la rénovation selon la stratégie éprouvée de « Trias Energetica ». Elle se déroule en trois étapes :

  • La première étape consiste à réduire les besoins en énergie, en isolant au maximum.
  • La deuxième étape consiste renouveler l’énergie
  • La troisième étape consiste à réduire la consommation d’énergie fossile.

Durant cette édition 2015, sera également évoquée la nouvelle directive européenne Ecodesign. Le consommateur sera mieux informé de la consommation d’énergie des différents appareils.

Construire à moindre coût

Le salon Batibouw s’attardera également sur la manière d’optimiser le coût de la construction. Personne ne dispose d’un budget illimité et les candidats à la construction souhaitent investir leur capital le mieux possible. C’est pourquoi une analyse des coûts-bénéfices est cruciale. Pour réaliser celle-ci, il est nécessaire de tenir compte des coûts de la construction (investissement de départ) mais aussi des primes, des déductions fiscales et des coûts de l’énergie. Ces différents paramètres seront étudiés durant le salon.

La maison digitale

Les logements sont de plus en plus intelligents. Et cela grâce à l’arrivée de la domotique et des applications pour régler les appareils électroménagers. Un bel exemple de cette révolution est le thermostat Nest. Un régulateur de chaleur qui apprend à reconnaître le comportement des habitants de la maison. Les premiers jours, vous réglez manuellement le thermostat et après quelque temps, celui-ci reconnaît vos routines et s’adapte.

Tenté ? Durant le salon Batibouw, vous pourrez découvrir toutes les nouveautés à votre guise ! Le salon se déroule du jeudi 26 février au dimanche 8 mars.