Lors de notre visite au Salon Bouw & Reno 2012, nous avons été frappés par une tendance très forte : le retour à l’authenticité. Rien de tel que l’utilisation de matériaux naturels pour donner une atmosphère zen à son intérieur!  La demande en portes en bois, escaliers en chêne et parquets connait une forte croissance.  A ce sujet, nous avons rencontré Peter Catoor qui dirige l’entreprise de sablage Peter Catoor à Lier.  Il nous parle des ses deux activités principales : le sablage d’escaliers et le décapage de portes.

iMaison: Vous êtes spécialisés dans le décapage et le sablage du bois. En quoi cela consiste-t’il?

Peter Catoor: “Le sablage consiste à enlever la peinture d’un escalier en utilisant de l’eau à basse pression et des granulats. Pour utiliser une métaphore, je dirais qu’on fait un gommage du bois. En utilisant la basse pression, on peut vraiment faire ressortir l’éclat du bois.  Le décapage est une autre technique utilisée pour enlever la peinture des bois tendres et éviter l’effilochage lorsque vous les lustrez.  Les armoires ou meubles peints sont plongés dans un bain avec un produit qui enlève les couches de peinture. Cette technique permet de ne pas endommager le bois. »

iMaison: En quoi consiste le sablage d’un escalier?

Peter Catoor: “La plupart des escaliers en bois sont faits en bois durs comme le hêtre ou le chêne. Ils peuvent être sablés mais pas poncés car cela provoque un réaction chimique. Si vous essayez de poncer du chêne, le bois devient noir à cause de la réaction chimique.  Lors du sablage d’un escalier, il faut veiller à tout isoler convenablement pour que la poussière n’entre pas partout. Ensuite, il faut luster et nettoyer l’escalier. On peut faire environ 20 marches par jour en comptant la rampe d’escalier, l’isolation et le nettoyage.”

iMaison: Peut-on aussi sabler des sols?

Peter Catoor: “On peut sabler les sols en bois à condition qu’il ne contiennent pas de bois de sapin. Pour les sols, le sablage a un atout de taille : il permet d’enlever les résidus de colle.  En sablant à la main, c’est un travail éprouvant. Il faut gratter et frotter longuement, c’est pour cette raison que le sablage est intéressant. »

iMaison: Comment faites-vous pour les portes?

Peter Catoor: “Nous traitons les portes dans notre usine.  D’abord, elles sont plongées dans un bain, elles sont nettoyées puis séchées. Il est important que l’air pénètre de manière uniforme afin que les portes sèchent convenablement. Le coût est de 65 euros par porte et le délai est d’environ 2 semaines et demi. Nous pouvons aussi poncer ou décaper des meubles en bois.   A titre d’exemple, décaper une chaise coûte 25 euros. »

iMaison: Après un sablage, comment protéger et entretenir les portes et les escaliers?

Peter Catoor: “Plusieurs méthodes existent.  On peut vernir les pièces en bois mais aujourd’hui les huiles sont tendance. Le vernis devient progressivement plus sombre, notamment lorsqu’il est utilisé dans les escaliers tandis qu’un bois huilé nécessite moins d’entretien. »