Votre nez pique, vos yeux pleurent et vous éternuez constamment au printemps ? Vous faites sûrement partie des 20 % de la population belge souffrant de rhinite. Comment minimaliser les problèmes d’allergies à domicile ? Il existe plusieurs facteurs à prendre en compte, tels que la ventilation mais aussi le choix du revêtement du sol, pour permettre d’améliorer la qualité de l’air.

Qu’est-ce que la rhinite ?

Également appelée pollinose, la rhinite est une affection médicale bénigne, causée par les poussières, les poils d’animaux ou encore le pollen des plantes. L’allergie au pollen se manifeste surtout durant les beaux jours, par des larmes aux yeux, des éternuements, des maux de têtes… Vous en souffrez et redoutez les sorties en plein air ? Sachez que vous devez rester prudent même à l’intérieur et empêcher le plus possible la diffusion de ces allergènes.

Et quand est-il de l’allergie aux acariens ?

La rhinite et l’allergie aux dermatophagoïdes entraînent des symptômes similaires. Tous deux sont une réaction du système immunitaire aux corps étrangers. La différence est que le rhume des foins est lié aux saisons, tandis que les personnes allergiques aux acariens en souffrent toute l’année.

Optez pour un revêtement ultra-hygiénique

Dans tous les cas, il est important d’aménager votre maison pour votre bien-être physique. Ne négligez surtout pas le revêtement de sol : il faut qu’il ne retienne ni la poussière ni la saleté. Précisons que les matériaux durables et résistants comme le parquet et le stratifié peuvent être nettoyés de manière plus efficace que d’autres matériaux.

Rhinite vinyle

Outre le bois, le vinyle garantit un environnement sain. Hygiénique, impénétrable et imperméable, facile à nettoyer… Bref, autant d’atouts qui font du vinyle un revêtement de sol idéal pour les personnes allergiques au pollen. Contrairement à d’autres revêtements de sol plus poreux, le vinyle ne laisse aucune chance aux indésirables grâce à ses composants anti-allergéniques.