Tempêtes, inondations, tornades, tremblements de terre,… les catastrophes naturelles peuvent prendre les formes les plus diverses. Mais sous quelque forme que ce soit, elles mettent souvent la vie des personnes en danger et peuvent provoquer des dégâts matériels importants. Mais grâce à l’assurance habitation, la plupart des victimes ont la garantie d’être entièrement et rapidement indemnisées.

Indemnisation des dommages grâce à l’assurance habitation

L’assurance habitation est la solution idéale pour vous protéger contre les dommages causés à votre habitation par des intempéries ou catastrophes naturelles inattendues.

La législation impose à toutes les compagnies d’assurances qui pratiquent la branche «Incendie Risques Simples» d’étendre la couverture des contrats d’assurances qu’ils proposent aux catastrophes naturelles. Sont notamment couverts les dégâts causés directement aux biens assurés par une catastrophe naturelle ou par un péril assuré qui en résulte directement, comme l’incendie ou l’explosion.

Assurance Cocoon, la solution idéale

Nous avons rencontré la compagnie d’assurances Les AP qui nous a donné de plus amples informations sur son assurance habitation « Cocoon« . Si cette police d’assurances a séduit le jury du Trophée Decavi 2012 (récompenses attribuées aux assureurs pour leurs approches les plus prometteuses et les plus innovantes), ce n’est pas pour rien ! En effet, l’assurance Cocoon est une couverture étendue en cas de catastrophes naturelles.

Avec l’assurance Cocoon, votre habitation et son contenu sont couverts contre les inondations et ce, quel qu’en soit la nature. Un ruisseau, une rivière, la mer… Même un débordement d’égouts, que tout le monde peut éviter, est couvert. Et aux AP, il n’y a pas de règle tordue stipulant que tout doit se trouver à 10 cm au-dessus du sol pour qu’il y ait couverture. Notez que si l’inondation dont vous êtes victime est reconnue comme calamité publique, vous pouvez demander l’intervention du Fonds des calamités.

L’assurance couvre également les tremblements de terre car, même en cas de légers chocs, il peut très vite y avoir des dégâts matériels. Sont aussi couverts les glissements et affaissements de terrain, les coulées de boue et les chutes de rochers.

Que faire en cas de catastrophes naturelles?

Ainsi, si vous êtes victime d’une catastrophe naturelle, vous devez contacter au plus vite votre compagnie d’assurances. Celle-ci pourra répondre à toutes vos questions et vous aider à lancer la procédure de règlement du sinistre rapidement.

Un conseil: mieux vaut prendre quelques photos des dégâts encourus : elles pourront être utiles pour la constitution de votre dossier d’assurances.