Chaque année, des milliers de personnes entreprennent des travaux de rénovation dans leur maison. Mais ces personnes ignorent bien souvent qu’elles risquent d’être sous-assurées après les travaux d’embellissement. Les dégâts causés à l’habitation ne sont alors pas complètement couverts. Comment éviter cela?

Assurance habitation et règle de proportionnalité

Si la valeur assurée d’une maison se trouve 10% en-dessous du montant nécessaire pour réparer les dégâts, l’assureur peut alors appliquer la règle de proportionnalité. Cela signifie que vous ne serez pas couverts pour l’ensemble des dégâts, mais bien selon la formule suivante:

(la somme des dégâts X la valeur assurée) / la valeur à assurer

Evitez la sous-assurance

Les personnes sous-assurées sont toujours très contrariées de ne pas recevoir la totalité du remboursement des dégâts de la part de la compagnie d’assurance. Mais n’est-il pas correct qu’une personne sous-assurée reçoive moins qu’une personne payant une prime plus élevée et étant complètement assurée?

Vous n’êtes pas sûr que votre maison soit suffisamment assurée? Les compagnies d’assurance ont développé différents outils pour examiner cela. Vous pouvez ainsi demander une expertise préalable à la compagnie, prendre une assurance au premier risque ou compléter une grille d’évaluation tenant compte de la surface, du nombre de chambres, etc. Nous ne pouvons que vous conseiller de réaliser une telle grille d’évaluation pour votre assurance habitation, mais n’oubliez pas de l’adapter lorsque vous réalisez vos travaux de rénovation!

Source: MonArgent.be