Voilà une question que se posent de nombreux jeunes : « Vaut-il mieux acheter ou louer une maison ? » Malheureusement, répondre à cette question n’a jamais été si difficile qu’aujourd’hui. D’un côté, souscrire un crédit auprès d’une banque se révèle plus compliqué que jamais. De l’autre, le prix des loyers atteint un record historique. Acheter ou louer : il semble que cela revient de plus en plus à choisir entre la peste et le choléra.

Les banques refusent des prêts sur 30 ans

Pendant les neuf premiers mois de 2013, 102.300 crédits hypothécaires ont été souscrits, selon les chiffres de la Banque Nationale. C’est là un chiffre historiquement bas, principalement causé par la volonté des banques de remplacer les prêts sur 30 ans par des prêts rapides, afin de limiter les risques. C’est surtout l’insécurité du bonus logement qui suscite l’inquiétude du secteur des banques.

Pour les jeunes acheteurs, cela représente un réel problème. En effet, les prêts longue durée sont pour eux la seule manière de pouvoir acheter une maison ou un appartement. En 2013, à peine 16 % des acheteurs pouvaient souscrire un emprunt pour une période de 30 ans. À titre de comparaison : en 2011, ce chiffre s’élevait à 39 %.

Les loyers continuent d’augmenter

Les banques octroyant de moins en moins de crédits hypothécaires, de plus en plus de personnes se tournent vers la location. Avec, bien entendu, les conséquences que cela entraîne : une demande de plus en plus forte en maisons à louer, ce qui signifie des loyers de plus en plus élevés, avec une hausse de 15 % environ ! En 2013, le montant mensuel du loyer d’un appartement en Belgique s’élevait à 740 euros, contre 631 euros en 2012. En 2013, le loyer mensuel d’une maison en 2013 était de 825 euros, soit une hausse de 3,5 % par rapport à 2012.

Le secteur immobilier a d’ores et déjà tiré la sonnette d’alarme : une grande partie de la population risque d’avoir de plus en plus de mal à louer ou acheter une maison.