Vous avez enfin trouvé la maison de vos rêves et vous vous apprêtez à signer le compromis de vente? Dans ce cas, vous souhaitez certainement avoir un aperçu des frais que vous allez débourser lors de la transcation. Outre le prix d’achat du bien qui est destiné au vendeur, vous devez vous acquitter d’une série de frais supplémentaires. Plus d’infos ici!

Droits d’enregistrement

Les droits d’enregistrement représentent une somme conséquente dans votre budget. En Région wallonne, ils sont fixés à 12,5% pour les logements. Si vous achetez une ‘habitation modeste’, ce taux peut être réduit à 6% ou 5 % sur la première tranche du prix. A Bruxelles, les droits d’enregistrement sont de 12,5%. Si vous n’êtes pas encore propriétaire et que votre acaht est destiné à être votre résidence principale, vous pouvez bénficier, dans certains cas, d’un abattement du taux. En Flandre, le taux est de 10% et il est réduit à 5% pour les habitations modestes.

Frais de notaire

Chaque bien vendu en Belgique doit être inscrit dans un acte notarié. Tant que l’acte n’est pas passé et n’a pas été signé par les deux parties, la vente n’a aucune valeur juridique. Les frais de notaire réprésentent la préparation de l’acte, et ils sont calculés sur un pourcentage du montant de la vente. Le montant des frais de notaire dépend donc du prix de vente du bien. Vous pouvez demander au notaire un aperçu précis des couts.

Les frais de crédit

Il ya des chances que vous souscriviez un prêt hypothécaire lors de l’achat de votre maison ou appartement. Ce prêt doit être enregistré et cela a un cout. Dans ce cas aussi, le montant à payer dépend du prix d’achat du bien. Votre banque peut vous donner plus d’informations sur le sujet.

Notre conseil: Votre nouvelle maison ou appartement ne correspond pas complétement à vos goûts et/ou vous souhatez faire quelques travaux? N’oubliez pas de tenir compte des couts de rénovation. Demandez des devis afin d’avoir un aperçu complet et éviter les mauvaises surprises.