C’est une des conséquences du budget voté par le nouveau gouvernement.  A partir du 1er janvier 2012, les primes fédérales à l’énergie seront toutes supprimées, à l’exception de la prime pour l’isolation du toit.  Auparavant, la réduction maximale d’impôts était de 40%, elle est aujourd’hui plafonnée à 30% maximum.

Quant à l’abattement fiscal pour les habitations basse énergie, elle est totalement supprimée.

Quels avantages fiscaux en 2012 pour l’isolation du toit?

Les réductions d’impôts accordées pour les économies d’énergie seront supprimées à partir du 1er janvier.  Seule la prime à l’isolation du toit sera conservée, mais diminuée à 30 % maximum ( au lieu de 40 % en 2011).

Cela veut dire qu’à partir du 1er janvier, aucune prime fédérale ne sera plus accordée pour l’installation de panneaux solaires, les boilers solaires & pompes à chaleur, l’entretien ou le remplacenent d’un poele à charbon, placement de vitrage isolant, thermostats d’ambiance ou audit énergétique.  Seules exceptions : les contrats qui ont été signés avant le 28 novembre 2011 et ceux payés avant le 31 décembre pourront encore bénéficier de la prime, même si les travaux ont lieu en 2012.

A partir du 1er janvier 2012, les primes pour l’isolation du toit sont l es suivantes :

  • La réduction d’impôt s’élèvera à maximum 30% des dépenses
  • Le montant max. de la réduction d’impôts pour 2012 s’élèvera à environ 2.930 euros ( chiffres du SPF Finances)
  • La partie de la réduction qui excède le montant max. ne pourra PAS être réportée sur les 3 périodes imposables suivantes

Ces mesures ne concernent que les primes fédérales.  Certaines primes régionales à l’énergie sont maintenues.

Supression de la prime pour les maisons basse énergie

L’abattement d’impôt de 10 ans pour les maisons basse énergie, maisons passives et zéro-énergie sera également supprimé à partir de 2012.  Pour les habitations qui bénéficient déjà de cette réduction d’impôt, rien ne change.  Quand aux autres, seules les habitations qui ont reçu le certificat basse énergie avant le 31 décembre peuvent continuer à bénéficier de la prime.  Cependant, il existe toujours une aide régionale pour la construction d’une maison basse énergie.

Même avec moins de primes à l’énergie, il vous est cependant toujours possible d’acheter une maison. Vous trouverez de plus amples informations au sujet des crédits habitation sur le site Les AP.