Le budget voté par le nouveau gouvernement Di Rupo prévoit la suppression des primes fédérales à l’énergie, à l’exception de la prime pour l’isolation des toits.  Le montants des certificats verts et les subsides pour les panneaux solaires seront aussi modifiés en 2012.

Primes à l’isolation

Au niveau fédéral, seule la prime à l’isolation du toit est maintenue mais l’avantage fiscal est revu à la baisse.  Au niveau régional, on peut continuer à bénéficier d’une prime pour l’isolation du toit, des murs ou des sols.  Le montant de la prime commence à 5 euros par m² et est calculé en fonction de la qualité de l’isolant et/ou de vos revenus. La superficie est limitée à 100 m² pour une maison unifamiliale.

Certificats verts

La production d’un MWh électrique (équivaut à 1000 kWh) par des panneaux solaires donne droit à un certificat vert. Chaque propriétaire d’une installation verte peut échanger ce certificat chez le gestionnaire de réseau contre un certain montant.  La valeur du certificat est calculée en fonction de la taille de l’installation, mais son montant sera revu à la baisse en 2012.  Pour des panneaux solaires d’une capacité de 250kW qui entrent en service entre janvier et mars 2012, le propriétaire recevra 250 euros; de avril à juin, 230 euros et de juillet à décembre 210 euros.

Actuellement, vous pouvez bénéficier de certificats verts pendant une durée de 20 ans.  A partir de 2013, cette durée sera limitée à 15 ans pour les nouvelles installations.

La demande de certificats verts doit se faire via la Commission wallonne pour l’Energie.  Sur le site de la CwaPE, vous trouverez aussi des infos utiles sur le fonctionnement des certificats verts, les conditions de l’obtention et d’échange.

Ne laissez pas la diminution des primes à l’énergie vous  décourager quant à l’achat d’une maison. Rendez-vous sur le site Les AP pour trouver de plus amples informations sur les crédits habitation.