Si vous n’êtes pas riche, il faut faire preuve d’ingéniosité. La construction d’une maison est et reste un rêve pour de nombreux Belges. En prenant les bonnes décisions, il s’agit même d’un rêve réalisable. Car même si le budget nécessaire pour posséder sa propre maison augmente d’année en année, vous pouvez toujours mettre en œuvre plusieurs conseils budgétaires pour concrétiser votre projet. Dans cet article, nous vous en proposons quelques-uns.

Construisez selon la méthode KISS

L’acronyme ‘KISS’ signifie Keep It Simple & Straightforward (simple et direct) et trouve son origine dans le monde des programmeurs. Vous pouvez également appliquer ce principe à la construction de votre maison. Le budget nécessaire s’accroit en même temps que les mètres carrés que vous ajoutez à la surface de votre future habitation. Une construction simple et de préférence compacte coute donc beaucoup moins qu’une grande maison complexe avec une forme unique. Mieux encore, une habitation compacte vous aide à faire des économies sur votre facture d’énergie.

Un plan ouvert

Ce conseil peut s’appliquer de deux façons. D’un côté, un plan ouvert implique moins de murs, et donc moins de matériaux de construction. De l’autre, il permet d’augmenter la sensation d’espace. Ainsi, vous pouvez construire de manière plus compacte sans pour autant avoir le sentiment de faire un compromis sur l’espace. Attention toutefois, car un espace trop large demande une structure portante adaptée, ce qui entraine généralement des frais supplémentaires. Partez donc à la recherche d’un bon compromis. Pour ce faire, il convient de demander conseil à votre architecte et à votre conseiller en construction.

Une bonne répartition des frais

Qui ne rêve pas d’une immense suite parentale dans le grenier avec une salle de bain luxueuse ? C’est tout à fait compréhensible, mais un tel choix a un impact de plusieurs milliers d’euros sur votre budget. En bref, il vaut mieux mettre de côté certains projets et consacrer votre argent aux aspects essentiels. De cette façon, vous respectez votre budget et pouvez à nouveau investir dans des finitions luxueuses à un autre stade, avec par exemple une chambre ou une cuisine supplémentaire.

Vous pouvez faire des économies sur plusieurs postes, comme :

  • La salle de bain et la cuisine
  • Le sol
  • Les portes intérieures
  • Les travaux de peinture
  • Les finitions du grenier et de la cave

Se retrousser les manches

Une des solutions les plus évidentes pour épargner, c’est de mettre la main à la pâte. Il existe de nombreux travaux (de préparation) que même les plus profanes peuvent effectuer. De plus, vous avez certainement quelqu’un dans votre famille ou dans votre cercle d’amis qui peut vous aider à poser le sol ou installer les sanitaires.

En délégant une charge de travail moins importante aux ouvriers et entrepreneurs, vous pouvez consacrer une partie plus élevée de votre budget à d’autres aspects de la construction. Assurez-vous toutefois de pouvoir fournir une qualité de premier ordre. Des travaux mal effectués peuvent s’avérer bien plus coûteux par la suite.

Respectez votre plan original

La construction d’une maison demande mûre réflexion. À cet égard, un bon plan sur lequel figure un budget clairement défini est d’une importance cruciale. Mieux encore, il vous aide à surveiller votre budget lors de chaque phase du projet.

Faites appel à des experts ou demandez conseil à votre famille et vos amis qui ont de l’expérience avec la construction. Ainsi, vous pouvez vous faire une idée précise de tous les frais possibles et savez également de quels frais imprévus tenir compte. Dans tous les cas, l’établissement d’un budget de construction n’est pas une science exacte. Mais il vaut toujours mieux prévenir que guérir !

Besoin d’autres conseils ? Découvrez d’autres astuces budgétaires pour la construction abordable d’une maison.

Photo: maison témoin Blavier