Saviez-vous que la terre est capable de capter, en une demi-heure seulement, suffisamment d’énergie solaire pour alimenter le monde entier pendant un an ? Saviez-vous également que le soleil peut fournir 50 % de la production d’eau chaude de votre ménage ? Si ce n’est pas déjà fait, il est grand temps d’investir dans un chauffe-eau solaire.

Comment fonctionne un chauffe-eau solaire ?

Chauffe-eau solaireVous souhaitez profiter de l’énergie solaire ? Eh bien, vous pouvez profiter de l’énergie produite par cette source inépuisable qu’est le soleil avec un chauffe-eau solaire. Mais, comment cette installation fonctionne-t-elle exactement ?

En gros, l’énergie solaire est captée par le chauffe-eau où elle est convertie en eau chaude. Le chauffe-eau solaire se compose de trois éléments : les capteurs solaires, la chaudière et la station solaire. Tout d’abord, les capteurs solaires captent l’énergie du soleil et la convertissent ensuite en énergie thermique. Le chauffe-eau est l’endroit où l’eau chauffée est stockée, et la station solaire gère l’installation et commande la pompe.

Que se passe-t-il lorsqu’il n’y a pas de soleil ? Le chauffage d’appoint s’allume pour que l’eau atteingne la bonne température. Ce chauffage complémentaire situé dans le chauffe-eau reprend ainsi le dessus si nécessaire. Il est pourvu d’une résistance électrique ou d’un échangeur de chaleur relié à la chaudière.

Mon habitation est-elle adaptée à un chauffe-eau solaire ?

Un chauffe-eau solaire convient à presque tous les types d’habitation. Bien sûr, il y a des exigences que vous devez respecter pour tirer le maximum de votre chauffe-eau. Pour cela, vous dépendez de l’orientation et l’inclinaison de votre toit. Bien sûr, un chauffe-eau solaire a besoin de soleil ; il doit donc être exposé entre le sud-est et sud-ouest.

En outre, vous devez disposer de suffisamment d’espace sur votre toit pour y placer les capteurs. Ceux-ci occupent en moyenne 3 m² d’espace.

Troisièmement, il est également important que la structure de votre toit soit suffisamment solide pour supporter le poids des capteurs solaires. Le réservoir qui est relié aux capteurs solaires doit être placé le plus près possible de ces derniers. L’endroit le plus approprié est immédiatement sous la toiture. Veillez à limiter au maximum la distance entre ces deux éléments pour éviter d’importantes pertes de chaleur.