Chaque volet de la société est actuellement concerné par le développement durable et doit agir pour un monde durable ! Production et transport de matériaux, mise en œuvre de travaux, production de déchets, consommation d’énergie… le secteur de la construction est tout particulièrement concerné par le développement durable. Conscientes de cette nécessité, de plus en plus d’entreprises de construction s’inscrivent dans une volonté de durabilité, et de nombreuses alternatives plus écologiques voient le jour. C’est ainsi qu’est apparu le ciment écologique.

Construction & soucis de l’environnement

Les enjeux environnementaux, l’augmentation du prix des énergies et les normes environnementales plus strictes en matière de nouvelles constructions incitent le secteur de la construction à innover et proposer des habitations de plus en plus durables. Constructions peu énergivores, utilisation de matériaux durables, production d’énergies propres… les entreprises développent toutes sortes solutions ayant un impact plus réduit sur l’environnement et proposent des maisons moins énergivores, construites et pensées pour réduire la consommation d’énergie à un niveau optimal.

Le ciment et son impact sur la Planète

Même si la grande majorité des émissions de CO2 d’un bâtiment résulte de son exploitation, l’impact de sa construction n’est pas négligeable. La fabrication du ciment traditionnel, par exemple, se fait à partir de calcaire et d’argile et nécessite une cuisson à très haute température… ce qui engendre d’importantes émissions de CO2. La méthode conventionnelle libère en effet une tonne de CO2 dans l’atmosphère pour chaque tonne de ciment fabriquée. Pour cette raison, des chercheurs se sont penchés sur la fabrication d’un ciment écologique.

Le ciment écologique, une solution durable?

En remplaçant une partie des matières premières utilisées pour le ciment traditionnel par du métakaolin (une roche argileuse), des chercheurs suisses et cubains réussissent à diminuer les émissions de CO2 d’environ 30%. Une solution d’avenir qui verra bientôt le jour chez nous ? Certainement !