Le terme domotique a autrefois fait le « buzz ». La domotique, c’est-à-dire l’automatisation des habitations, aurait été susceptible de reprendre et de coordonner toute une série de nos tâches et de celles de nos appareils ménagers. Pendant longtemps, elle n’a cependant pas semblé très pratique. Heureusement, du changement est intervenu ces dernières années. L’arrivée des smartphones, qui sont parfaitement adaptés pour contrôler les différentes applications de votre habitation, a donné un élan notable à la domotique.

Domotique traditionnelle versus systèmes sans fil

La domotique se compose traditionnellement de quatre éléments :

  • un câblage adéquat via des câbles bus ;
  • un module de domotique qui permet de régler la programmation ;
  • des boutons poussoirs pour la gestion de l’éclairage ;
  • une programmation.

Il existe également des systèmes domotiques sans fil, sans câbles bus donc. Comment fonctionne un tel système ? Vous, ou l’installateur, placez tout simplement des serre-fils avec circuits imprimés intégrés derrière les fiches et prises de courant. Ces petits cubes sont connectés avec le serveur central, qui permet de contrôler l’éclairage et les appareils à partir d’une console, ou encore plus pratique, à partir de votre smartphone ou tablette. Cette installation nécessite qu’un serveur soit placé dans une boîte à fusibles à côté d’un compteur qui mesure la consommation d’énergie et qui communique avec votre module de domotique.

Domotique

Systèmes domotiques modulaires

Il existe toute une série de systèmes et applications domotiques. Il est possible d’intégrer un tel système directement dans votre habitation lors de sa construction. Vous pouvez également l’installer pièce par pièce. En commençant avec un kit de départ que vous élargirez à votre propre rythme par la suite, vous pourrez mieux répartir vos investissements et profiter des nouveaux développements technologiques. Tous les systèmes n’offrent pas cette possibilité, il est donc recommandé de bien se renseigner sur les limitations de chaque système.

Domotique smart homeUn kit de départ se compose de quelques fonctions de base, comme un bouton qui permet de tout éteindre, un bouton de déclenchement d’alarme, un consomètre… Vous pouvez ensuite y ajouter d’autres fonctions et modules, comme des variateurs et des minuteurs. Les scénarios s’avèrent très utiles : les installations qui, grâce à une simple pression sur un bouton, permettent d’adapter l’éclairage, la musique, les volets roulants, etc. pour tout un espace en fonction de vos activités. Vous voulez prendre un bain dans un quart d’heure ? Activez le bon scénario pour que la salle de bains chauffe, qu’un éclairage agréable s’allume et que de la musique relaxante se mette en route.

Pourquoi choisir la domotique ?

La domotique ouvre de nombreuses perspectives aux ménages. Voici quelques avantages offerts au quotidien par des systèmes domotiques :

  • un plus grand confort de vie ;
  • davantage de sécurité, même lorsque vous êtes absent ;
  • la gestion de la consommation d’énergie ;
  • la possibilité d’économiser de l’énergie;
  • le contrôle et la programmation à distance des appareils ;
  • la création de scénarios élaborés;
  • le contrôle via la smartphone ou la tablette.

Un système domotique n’offre toutefois pas de solution unique à tous les problèmes. Les experts indiquent, par exemple, qu’il est encore difficile d’économiser de l’énergie avec un système domotique dans une maison clé-sur-porte durable. Demandez donc conseil à une entreprise de construction expérimentée en matière de domotique et découvrez comment vous pouvez en tirer le meilleur profit.