Annelies, rédactrice iMaison, s’apprête à rénover sa maison. Dans cette colonne pétillante, elle vous raconte ses aventures et vous donne des trucs & astuces pour une rénovation de maison réussie. La première ligne d’arrivée des travaux de rénovation est à peine franchie que, déjà, on donne déjà le signal du départ aux entrepreneurs.

Des travaux de rénovation olympiques 

Voici venu le dernier round des travaux de rénovation. Mon père commence en force, en enlevant soigneusement les portes en chêne massives. Une tâche digne des plus grands champions d’haltérophilie. Il doit manier son tournevis avec la plus grande prudence pour enlever les vis rouillées et, ensuite, enlever les portes blanches de leurs charnières. Entretemps, mon frère et moi-même entamons une partie effrénée de pieds-de-biche, qui se termine par une victoire : l’arrachage rapide et habile des anciennes plinthes.

Tout a l’air de se dérouler plus facilement que prévu ! Mais la partie nous semble perdue lorsque nous voyons gicler de tous côtés une eau noirâtre, lorsque nous enlevons les vieux radiateurs… Tout le monde sur le pont, branle-bas de combat pour limiter les dégâts de la tempête ! Nous n’avions tout de même pas oublié d’enlever la pression des radiateurs ?! Eh bien si !

Dernière épreuve : la course jusqu’au parc à containers, où nous déchargeons la dernières montagne de bric-à-brac ! Mais après ce final stressant, nous avons finalement franchi la première ligne d’arrivée des travaux de rénovation!

On recherche un entrepreneur

Maintenant que nous en avons fini avec le déshabillage de la maison, nous pouvons remettre le flambeau à  l’entrepreneur. C’est avec lui que les choses sérieuses commencent! Mais cela ne va pas sans mal. Nous envoyons le cahier des charges à quatre entrepreneurs différents et, à présent, nous devons examiner cela avec l’architecte. Ce qui signifie : comparer les devis, obtenir des réductions, négocier, demander de nouveaux prix, rechercher le bon entrepreneur… Une gymnastique cérébrale intense ! Je suis étonnée de l’énorme différence de prix entre les différents entrepreneurs, qui atteint parfois 100%.

Si cela ne tenait qu’à moi, je déménagerais dès demain. Mais il me faut à tout prix continuer de garder un calme…olympien !

À la semaine prochaine!

Annelies