Les mois d’hiver sont une période calme pour bien des jardiniers, surtout lorsqu’il gèle. Impossible alors en effet d’y travailler. Dans la serre, par contre, il y a toujours quelque chose à faire : de la culture de vos propres légumes à la protection hivernale des plantes de terrasse. Grâce à cette fiche de bricolage, découvrez comment prendre soin de votre serre en hiver.

La serre en hiver

  • Nettoyez votre serre à fond.
  • Pendant l’hiver, vous pouvez également utiliser votre serre comme abri pour diverses plantes. Des herbes telles que le persil et la lavande, par exemple, seront bien plus à l’abri dans votre serre, et vous pourrez ainsi profiter d’herbes fraîches en plein hiver.
  • Vous pouvez en outre planter vos bulbes et les mettre dans votre serre. Dès le printemps, vous profiterez ainsi d’une belle floraison.
  • Les plantes de terrasse méridionales se plairont elles aussi dans votre serre. Veillez toutefois à bien les contrôler au préalable quant à la présence d’insectes et/ou de moisissures. Il suffit d’une plante infectée pour que toutes les autres plantes de la serre soient touchées.

Semer dans la serre

  • Semez dès maintenant les légumes que vous planterez plus tard sous votre serre : choux-fleurs, salades, épinards, carottes… Pour semer, une température de 13°C suffit.
  • Dès la mi-janvier, vous pouvez semer les premiers légumes dans une serre chaude, où la température ne descend jamais sous zéro. Parmi ces légumes, citons : carottes, mâche, radis, épinards, cerfeuil, céleri-rave, cresson, poireaux, pois et choux pointus.
  • Si vous voulez travailler la terre dans votre serre, il est préférable d’éliminer la couche supérieure. Cette couche supérieure contient beaucoup de sels, de graines de mauvaises herbes et de germes pathogènes, néfastes aux nouvelles plantations.

Isoler et ventiler la serre

  • Il est recommandé d’isoler votre serre de manière optimale avec du plastique à bulles, mais une ventilation efficace demeure nécessaire, même en hiver. Veillez donc à une bonne isolation combinée à une ventilation efficace.
  • Ne ventilez que lorsqu’il fait ensoleillé et qu’il ne gèle pas. S’il a neigé, la neige pourra être considérée comme une couche isolante, mais elle assombrira considérablement la serre, ce qui n’est pas idéal.
  • En hiver, la température de votre serre doit être bien contrôlée. En effet, lors des journées ensoleillées, la température peut grimper assez haut. En d’autres termes, veillez à une protection suffisante. Même en hiver, le soleil peut faire grimper la température derrière une vitre, et les importantes variations de température ont une influence néfaste sur la croissance et la floraison des plantes. Le plus souvent, une température comprise entre 5 et 10°C suffit. Pour chauffer votre serre, vous avez le choix entre les poêles au pétrole ou les appareils électriques. Vous les trouverez dans votre magasin de bricolage.
  • Surveillez l’hygrométrie de près. Certaines serres auront besoin d’un chauffage d’appoint lorsqu’il gèle fort. Dans de nombreux cas, une isolation avec du plastique à bulles suffit, mais un chauffage d’appoint peut parfois s’avérer nécessaire.