Vous aimez les sols en bois authentiques et naturels, dans des maisons de maître somptueuses ? Le parquet conviendra parfaitement à votre style d’intérieur. Poser du parquet est la manière idéale d’apporter chaleur et élégance à votre espace de vie. Faites attention : poser soi-même du parquet n’est pas évident. Jetez d’abord un œil à nos 4 conseils pour garantir un résultat impeccable.

1.      Que se trouve-t-il sous le parquet ?

La composition de votre sous-couche est cruciale pour obtenir le parquet de vos rêves. L’avantage de ce revêtement de sol est qu’il se pose sur différents types de surface. Du carrelage, une chape, un cadre en bois, etc. Peu importe ce qui se trouve sous votre parquet, l’important est que le sous-plancher soit homogène et bien sec. Vous pouvez poser les planches de parquet que lorsque ces conditions sont remplies.

2.      Temps d’acclimatation

poser du parquetLe bois est un matériau vivant, influencé par l’humidité et les différences de température qui peuvent entraîner la dilatation ou le rétrécissement du bois. Soyez donc prudent et laissez d’abord les planches de bois (dans leur emballage) s’acclimater quelques jours à la pièce où le parquet sera posé. La température idéale pour du parquet ? Entre 18 et 20 degrés.

3.      Assez de place pour le joint de dilatation

Pour les mêmes raisons qu’évoquées plus haut, vous devez toujours prévoir assez de place pour le joint de dilatation entre le parquet et le mur ou les portes. La largeur du joint de dilatation dépend de la surface du sol. Demandez conseil à un spécialiste si vous avez un doute quant aux mesures.

4.      Si vous posez votre parquet, faites attention aux détails

Poser du parquet demande un souci du détail. Réfléchissez notamment au motif de pose. Vous souhaitez que votre parquet soit symétrique, placé en quinconce ou éventuellement en chevron ? Les finitions jouent également un rôle important. Choisissez des profilés en bois ou métalliques pour contourner les bords des fenêtres ou des escaliers ainsi que de belles plinthes entre les murs et le sol pour couvrir les joints de dilatation.