Vous vous apprêtez à déménager de chez vos parents ? Vous avez épargné des années pour vous payer la maison de vos rêves ? Si vous n’êtes pas encore propriétaire, en d’autres mots si vous faites connaissance avec le monde de l’immobilier, il est bon de vous préparer à cette aventure pleine de rebondissements. Puisque les critères du choix de l’habitation sont déjà assez nombreux, un coup de pouce ne serait pas de refus pour mieux comprendre les enjeux techniques et financiers. Comptez sur nous : voici les conseils à suivre si vous souhaiter faire une première acquisition immobilière.

Acheter une maison pour la première fois

Faites le tour des banques

Cela va de soi, avant même de fouiller tous les sites internet et les petites annonces, vous devez connaître le montant approximatif qu’une banque peut vous prêter. Présentez-vous chez votre propre banque avec un exemple pour estimer le crédit et les mensualités. Faites ensuite plusieurs visites chez les concurrents : cela n’a rien de déloyal, c’est la solution pour obtenir le meilleur taux !

Le cœur ou la raison ?

Certes, acheter une maison pour la première fois fonctionnera au coup de cœur ! Mais gardez les pieds sur terre. Souvent, ce qui vous plaira dépassera votre budget. Il serait dommage de vivre dans un appartement trop grand ou trop coûteux, pour devoir vous serrer la ceinture tous les mois. En effet, le prix d’achat n’est pas le seul critère à prendre en compte. Si la banque peut se révéler parfois clémente, il en ira autrement lorsque les charges seront trop importantes. Restez donc raisonnable et patient durant vos recherches.

Vient le rendez-vous tant attendu

Acheter une maison pour la première foisLorsque vous débutez l’étape sérieuse des rendez-vous, munissez-vous d’une check-list des points à vérifier. Cela vous permet non seulement de ne pas oublier d’importantes questions (ce qui arrive souvent), mais vous pourrez également mieux comparer après avoir visité plusieurs habitations. Pensez en outre aux travaux éventuels à réaliser : les appareils installés fonctionnent-ils correctement ? Doivent-ils être remplacés ? Quel est l’état de la toiture, des sanitaires, châssis, etc. ?

Attention : si vous envisagez par exemple de construire une annexe sur un vaste terrain, assurez-vous que l’urbanisme de la commune vous l’autorise ! Vous n’êtes pas le seul maître à bord.