Comment économiser chaque année quelques centaines (!) d’euros sur votre facture d’énergie, tout en prenant soin de l’environnement ? Grâce à la récupération de l’eau de pluie évidemment ! En utilisant l’eau de pluie gratuite pour la chasse d’eau des toilettes, laver votre voiture, arroser votre jardin… vous ne consommerez plus que la moitié de l’eau courante consommée habituellement. Ici, vous découvrirez comment profiter de tous les avantages de la récupération de l’eau de pluie !

Passer de l’eau de ville chère à l’eau de pluie gratuite

présentation schématique récupération de l'eau de pluie
Récupérez l’eau de pluie pour toute sorte d’utilisations ménagères et économisez de l’eau de ville !

Un Belge consomme en moyenne quelque 110 litres d’eau chaque jour. Un chiffre plutôt effrayant, n’est-ce pas ? Chez la majeure partie de la population (+90 %), toute cette eau est de l’eau de ville. Celle-ci ne devient pas seulement plus rare, mais aussi plus chère. Et cela se voit à la fin de l’année sur votre facture d’eau ! 

C’est pourquoi de plus en plus de personnes optent pour la récupération d’eau de pluie. Cela est même déjà obligatoire pour les constructions neuves ! Ce n’est pas étrange si on regarde tous les avantages.

Récupération d’eau de pluie = économies écologiques

Des économies sur la facture d’énergie

La première économie se voit évidemment sur votre facture d’énergie. En récupérant l’eau de pluie pour les toilettes, les lessives et l’entretien, vous consommez jusqu’à moitié moins d’eau de ville. Et cela signifie une économie de plus de 50 % sur la facture ! Avec ces 200 euros par an que vous économisez, vous pouvez faire des choses beaucoup plus sympas.

Des économies sur la lessive

Mais il y a encore un autre point sur lequel vous faites des économies. L’eau de pluie est douce et la lessive est la plus efficace dans de l’eau douce. En faisant les machines de linge avec de l’eau de pluie, il vous faut donc moins de lessive !

arrosoir dans puits d'eau de pluie
Vous avez probablement déjà un puits d’eau de pluie que vous utilisez pour arroser vos plantes. Mais l’eau de pluie permet de faire bien plus que ça !

Bon pour l’environnement

Il est évident que la récupération de l’eau de pluie est aussi écologique. Contrairement à l’eau de ville qui nécessite une épuration coûteuse, l’eau de pluie se récupère tout simplement pour être utilisée directement.

Bon pour vos appareils, vos plantes et votre linge

L’eau de pluie ne contient pas de calcaire : ce dernier ne nuira donc pas à vos appareils et leur durée de vie sera plus longue. Vos plantes et votre linge aussi ne souffriront pas du calcaire. L’eau de pluie est donc la solution idéale !

Bon contre les inondations

Puisque l’eau de pluie est récupérée dans des réservoirs et des grandes cuves, il y a moins d’eau qui coule directement dans les égouts. Ces derniers sont donc moins vite sursaturés. La conséquence : moins d’inondations !

Un fonctionnement facile

Le fonctionnement d’un système de récupération d’eau de pluie est en réalité très simple. 

  1. Le réservoir souterrain ou aérien d’eau moins 5 000 litres récupère l’eau de pluie. 
  2. Les filtres éliminent aussi bien les saletés grossières comme les feuilles que les bactéries nocives de l’eau. 
  3. L’eau de pluie filtrée est dirigée vers les bonnes évacuations à l’aide d’une pompe et la saleté pénètre lentement dans le sol via un dispositif d’infiltration.

Et voilà : vous bénéficiez de la récupération de l’eau de pluie.

Des économies et des subventions pour amortir le prix d’achat.

présentation schématique de l'eau de pluie dans la maison
L’eau du système de récupération d’eau de pluie peut être dirigée vers n’importe où dans la maison.

Pour un système de récupération d’eau de pluie, il faut compter environ 4 000 euros, bien que tout dépende évidemment du type et de la taille de la pompe et du filtre. Puis, ce prix d’achat s’amortit évidemment. Premièrement, grâce aux économies financières qui découlent de la récupération d’eau de pluie. Deuxièmement, grâce aux éventuelles subventions que votre commune vous attribue. Pensez surtout à vérifier sur Internet, par exemple, si votre commune distribue une telle prime !